J.K. Mandengue – 1979

,


đŸŽžđŸ‘šâ€đŸŽ€đŸȘ˜đŸŒđŸ”Œ Jean-Karl Dikoto Mandengue, Dikoto pour les intimes, fait partie des lĂ©gendes de la basse camerounaise, de la gĂ©nĂ©ration des Vicky Edimo ou encore Jo Tongo. Il joue avec le RyCo-Jazz, et avec Manu Dibango, dĂšs les annĂ©es 60, et on l’entend sur MĂ©tronomie, aux cĂŽtĂ©s de Nino Ferrer. En 1973, il rejoint le mythique Osibisa, puis se lance dans une carriĂšre solo dans la deuxiĂšme moitiĂ© des annĂ©es 70. C’est avec Slim Pezin qu’il produit en 1979 cet album Ă©ponyme qui ne se fixe pas de limites. Afro-pop, funk, makossa, on y retrouve les parfums de ses maitres et l’Afrique s’y inscrit dans l’air mondial du temps de l’époque, capable de passer du disco au rock, Ă  un Ă©lectro-afro survoltĂ© avec le plus grand naturel.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut