Besombe – Eboa Lotin, 1977

,


đŸŽ”đŸ‡šđŸ‡ČđŸŽ¶đŸŽžâ­ïž Eboa Lotin est sans conteste l’un des grands mĂ©lodistes et compositeurs camerounais. Son premier succĂšs d’envergure est Elimb’a Dikalo, qui sort en 1965. Lotin apporte sa touche de folk au makossa et ouvre la voie aux futurs troubadours acoustiques que seront Henri DikonguĂ© ou Donny Elwood par exemple. En 1967 il gagne le concours Vick’s Vedette – prĂ©sidĂ© par Duke Ellington – et effectue un voyage Ă  Paris. Il mettra son sĂ©jour Ă  profit pour enregistrer plusieurs titres dont Besombe, qui s’adresse Ă  la jeunesse et reste certainement son plus grand succĂšs international. En 1977, cette compilation maison propose les titres majeurs d’Eboa Lotin, qui ont Ă©galement souvent Ă©tĂ© repris, par exemple par Jay-Lou Ava, Guy LobĂ© ou bien encore Etienne MbappĂ©. Le bassiste avait en effet inclus le titre Elimb'a Dikalo sur son deuxiĂšme opus solo, Su La TakĂ©, en 2008. Eboa Lotin s’est Ă©teint prĂ©maturĂ©ment en 1997.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut