Mon Amie à Moi – Guy Lobé, 1986

,


On a déjà évoqué le label Touré Jim’s Records du bassiste Aladji Touré. On lui doit l’éclosion de nombreux artistes du makossa dans les années 80. C’est le cas d’un de ses grands représentants, le regretté Guy Lobè. Sur son deuxième album paru en 1986, on trouve ce qui reste sans conteste l’un de ses plus grands succès, Mon Amie à Moi. C’est encore une équipe classique et aguerrie qui soutient le makossa groove de Lobè avec Donald Wesley à la batterie, Aladji Touré lui-même à la basse, le congolais Rigo Star aux très reconnaissables guitares et les cuivres d’Alex Perdigon et Kako Bessot. Les chœurs sont encore une fois assurés par Sissy Dipoko et Marilou Séba. Les années 80 n’échappent pas l’usage parfois abusif de synthés dont les sons ont désormais un peu vécu, mais c’est bien le seul reproche que l’on pourrait faire aux claviers de René Michel. Bref, un grand cru classique sur lequel on retrouve également l’excellent Diboa La Bobé.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut