Satyagraha – Chic Hot, 1999

, , ,


Il faut être clair. Quand Chic Hot est apparu dans le paysage musical en 1999, avec entre autres Mario Canonge et Etienne M’Bappé, les fans d’Ultramarine ont un instant cru au miracle, à la résurrection. Mais ce n’était pas le cas… Et ce ne fut pas grave, car en soi, Chic Hot était un autre miracle. Complété par les excellents Roger Biwandu (dms) et Hervé Gourdikian (sax), le quartet venait de surgir de nulle part, et d’enflammer irrémédiablement nos oreilles en manque, augmenté sur deux titres de la présence de Bobby Rangell. Une coulée de lave en fusion qui bouillonne. Je crois que c’est ce qui décrit le mieux le torrent d’afro-jazz-fusion présent sur ce Satyagraha, qui ne faiblit pas un instant, jonglant entre les compositions de Mario et Etienne. Au milieu de l’album se niche l’unique reprise, le génial Mo’ Better Blues que Mario Canonge ajoutera régulièrement à son répertoire par la suite. Mais il n’y eut pas de Chic Hot 2. Jamais. Et nous en sommes fort marris !



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut