Juju Music – King Sunny Ade And His African Beats, 1982

,


đŸ”đŸŽ»đŸȘ•đŸ„đŸŒ Au dĂ©but des annĂ©es 80, Island Records propose Ă  Sunny AdĂ© un contrat international. AdĂ© est dĂ©jĂ  une star au Nigeria, mais lĂ , l’ouverture sur le monde est tentante. Martin Meissonnier est appelĂ© en renfort et rajoutera aux compositions d’AdĂ©, arrangements et synthĂ©tiseurs, qui se superposent Ă  sa Juju Music. Autre Ă©volution, Island demande Ă  AdĂ© de raccourcir les traditionnels longs morceaux, classiques des productions nigĂ©rianes, pour coller aux exigences des radios occidentales et aux habitudes des boites de nuit. AdĂ© dĂ©coupera simplement ses compositions en morceaux plus courts, et le tour est jouĂ©. Le rĂ©sultat, en 1982, est ce Juju Music qui sera un succĂšs mondial instantanĂ©, un enchainement de piĂšces au groove Yoruba dĂ©licat, dont l’incontournable Ja Funmi que Sunny AdĂ© reprend lors de tous ses concerts.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut