Jean-Michel Cabrimol et la Maafia – 1986

,


đŸššđŸ„đŸŽșđŸȘ—đŸŒŽđŸ’ż L’orchestre fĂȘtera l’an prochain ses 45 ans, et il est toujours en activitĂ©, sous l’impulsion de son leader Jean-Michel Cabrimol. C’est en 1980 que le batteur monte la Maafia, et fait danser les Antilles, Ă  Paris ou en Martinique. Cet album de 1986 tient toutes ses promesses (sauf celle de la durĂ©e pour un disque qui pĂšse tout juste 20 minutes tout mouillé ) entre rĂ©tro zouk et latin groove. Mama L’anmou ouvre le bal tout en Ă©nergie, portĂ© par la basse de Denis Kiayilouca, et n’est pas sans rappeler un certain SyĂ© Bwa qui arrivera l’annĂ©e suivante, mĂątinĂ© de saveurs africaines. Phil Control pose ensuite le jeu avec un Hello L’anmou trĂšs latin. Les congas d’Albert Vigne et la flute de Mario Masse n’y sont pas Ă©trangĂšres. En face B (et oui, dĂ©jĂ ), la salsa frappe Ă  la porte du zouk, que ce soit sous les percussions, les arrangements de guitare ou de cuivres. Bref, on en aurait bien redemandé  Allez zouk !



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut