Gabon

Roots Relations – The Roots Relations, 1980

🎹🎸🌍🇬🇦🇨🇲🎶🕺 A l’initiative du claviériste Jean-Claude Naimro et du bassiste et guitariste gabonais Jean-Yves Messan, The Roots Relations jette un pont entre les Antilles et l’Afrique, pour rappeler l’histoire. Des deux côtés de l’Atlantique, on retrouve quelques habitués des studios parisiens qui ont fait les succès des musiques afro-caribéennes depuis le milieu des années 70. […]

Roots Relations – The Roots Relations, 1980 Read More »

Méngo – Akendengue, 1980

🎷🌿🥁🎺🇬🇦🇨🇲🇨🇬🎶 En 1980, avec Méngo, Pierre Akendengue, qui fête aujourd’hui ses 81 ans, poursuit sa quête de la reconstruction de l’identité africaine. Il raconte les histoires et les légendes de la forêt pour les sauver de l’oubli imposé par la colonisation. Et pour cela, il s’appuie sur cette musique qu’il maitrise si bien. Entouré de

Méngo – Akendengue, 1980 Read More »

Espoir / Libreville – Hilarion Nguéma, 1968

🎤🎶📀🌍🎵 Un petit 45 tours de circonstance et deux morceaux qui ont indéniablement lancé la carrière de leur auteur. Hilarion Nguéma commence à chanter en 1960, puis monte l’orchestre Afro Succès en 1962. Mais, pour des raisons qui restent obscures, le « pouvoir » l’envoie en prison pour plusieurs années. Il en ressort en 1967, reprend la

Espoir / Libreville – Hilarion Nguéma, 1968 Read More »

Crise économique – Hilarion Nguéma, 1988

En cette deuxième moitié des années 80, le Gabon, pourtant l’un des pays les plus riches de la région, était également touché par « la crise ». L’indétronable Hilarion Nguéma s’emparait du sujet pour parler de la « Crise Économique » avec sa verve inimitable et ses métaphores imagées. La “sècheresse des banques” faisait ainsi son entrée sur les

Crise économique – Hilarion Nguéma, 1988 Read More »

l’A.N.P.A.C. présente… Vol. 1 – 1983

En 1983, le Gabon crée l’A.N.P.A.C., l’Agence nationale de promotion artistique et culturelle, pour promouvoir les talents locaux et contribuer au développement culturel du pays. L’une des premières réalisations de cette agence est une série de trois volumes intitulés “l’ANPAC présente”, publiés en 1984. Ces albums proposent une sélection d’artistes gabonais de tous les styles,

l’A.N.P.A.C. présente… Vol. 1 – 1983 Read More »

Owende / Oppression – Akendengue, 1978

Owende, sous-titré Oppression, en 1978, quatrième album d’Akendengue, sera le seul qui sortira sur le label Le Chant Du Monde, dans la série Le Nouveau Chansonnier International (Marti, Raimon, Colette Magny…). L’album se place dans la droite ligne d’Eseringila dont il prolonge l’esprit. On y retrouve d’ailleurs quelques musiciens déjà présents comme le percussionniste Prosper

Owende / Oppression – Akendengue, 1978 Read More »

Super Forme – Massako, 1985

L’orchestre Massako, fondé en 1978 par le chanteur Mack-Joss – disparu en 2018 – était une véritable institution gabonaise. En 1980, le chanteur Amara Touré rejoint le groupe et y imprimera sa marque jusqu’au bout. Aujourd’hui, les disques de Massako sont devenus de véritables pièces de musée, et leur cote s’envole souvent. L’orchestre a de

Super Forme – Massako, 1985 Read More »

Okone Ya Nem – Hilarion Nguema, 1986

🎤🇬🇦🎶💉💔 Après plusieurs singles sortis depuis le milieu des années 70, ce n’est qu’en 1986 qu’Hilarion Nguema, l’un des artistes gabonais les plus réputés, fait paraître son premier album. Avec sa rumba facilement reconnaissable, Hilarion, qui chante souvent en français, fait passer les messages avec des slogans qui font mouche. Ici, c’est pour prévenir contre

Okone Ya Nem – Hilarion Nguema, 1986 Read More »

Mando – Akendengue, 1983

La patte entre toutes reconnaissable de Pierre Akendengue sur ce Mando de 1983. L’album est produit par Hugues de Courson avec lequel il collaborera de nouveau une dizaine d’années plus tard pour le disque Lambarena : Bach To Africa. Le compositeur et chanteur gabonais pose ici son afro-funk caractéristique, accompagné de quelques têtes connues comme

Mando – Akendengue, 1983 Read More »

Bane – Oliver N’Goma, 1990

L’année précédente, c’était la chanteuse ivoirienne Monique Séka qui était reconnue comme la princesse de l’afrozouk avec son titre Missounwa. Mais en 1990, Oliver Ngoma, originaire de Libreville, faisait paraître avec la complicité du producteur cap-verdien Manu Lima, son premier album Bane, dont le morceau éponyme allait devenir un hit incontournable du zouk « made

Bane – Oliver N’Goma, 1990 Read More »

Scroll to Top