Gwo-Ka Modèn – Franck Lockel Trio, 2007

,


🎹🥁🪘🇬🇵👨‍👦  « Après plusieurs années de persévérance et de sacrifices, des jeunes présentent leur travail. On ne les connait pas. On ne les a jamais vus ni entendus dans les médias. Ce ne sont pas des vedettes, mais ils existent. Ils sont de Baie-Mahault, la ville où, en 1969, fut créé le Gwo-Ka Modèn. Ce sont des musiciens de Gwo-Ka. C'est cette musique-là qu'ils savent jouer, c'est celle qu'ils ont appris, c'est la musique de leur pays, la Guadeloupe. » C’est par ces mots en 2007, que Gérard Lockel entame les liner notes d’un album qu’il est particulièrement fier de voir naître, celui du trio de son fils Franck, qui est un nouveau manifeste du Gwo-Ka Modèn. Franck au piano, est accompagné par Jean-Marie Lockel à la batterie, et au tambour ka, par un fidèle de la première heure, Jérôme Gatibelza. Ce dernier avait fait partie du GKM de Gérard Lockel, et avait développé une grande partie de son jeu au Gwadlouka, à mi-chemin du tambour et de la batterie (à rapprocher d’ailleurs de la batrika de Kafé). Sur l’album, les rythmes du Gwo-Ka se succèdent, et donnent au trio l’occasion de mettre en pratique la théorie du père, dans une fusion free entre jazz et racines afro-caribéennes.



Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top